boite chondrosulf sachet

Traitement de la douleur et de la gêne fonctionnelle au cours de l’arthrose de la hanche et du genou. Nécessite un diagnostic médical.

gélules chondrosulf 400mg

Traitement de la douleur et de la gêne fonctionnelle au cours de l’arthrose de la hanche et du genou. Nécessite un diagnostic médical.

Qu’est-ce que Chondrosulf® ?

FACE À L’ARTHROSE DE LA HANCHE ET DU GENOU

Une gamme adaptée à vos besoins.
Parlez-en à votre médecin.

titre ou

Disponible en pharmacie

Une expertise

DES LABORATOIRES GENEVRIER

molécule chondroïtine sulfate

La chondroïne sulfate est une molécule naturellement présente dans votre corps. Elle constitue un élément majeur de la matrice extracellulaire des cartilages articulaires, constituant biologique qui assure structure, élasticité et absorption des chocs au niveau du cartilage2.

Les facteurs favorisants comme le vieillissement provoquent une dégradation du cartilage, car cette molécule ne peut plus assurer son rôle dans la restauration du cartilage.

Chondrosulf® est composé de chondroïtine sulfate sodique, principe actif issu d’un procédé d’extraction et de purification breveté.

Depuis plus de 10 ans, la chondroïtine sulfate extraite et purifiée à plus de 98% est une référence standard approuvée par la commission de la pharmacopée européenne.

Chondrosulf® est un médicament anti-arthrosique symptomatique d’action lente (classe des « AASAL »), qui permet de réduire la douleur et d’améliorer la mobilité des articulations au cours de l’arthrose de la hanche et du genou.

L’arthrose est une pathologie qui nécessite un diagnostic médical.
Ce médicament a une action lente, retardée d’environ 2 mois et son effet peut persister après l’arrêt du traitement.

Sans prescription médicale obligatoire, il reste essentiel de respecter l’indication et la posologie. Veuillez lire attentivement la notice.

Votre pharmacien pourra vous conseiller et vous apporter toutes les informations sur le bon usage de vos médicaments. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

genou douloureux

La prise en charge de l’arthrose de la hanche et du genou repose avant tout sur la mise en place de mesures hygiénio-diététiques (réduction d’un surpoids, activité physique régulière (en dehors des poussées douloureuses où la réduction de l’activité est nécessaire)) en complément de kinésithérapie, port d’orthèses ou utilisation de cannes.

L'assurance Maladie

logo assurance maladie

L’assurance maladie ne prend plus en charge les médicaments de l’arthrose que sont des anti-arthrosiques symptomatiques d’action lente. Mais des solutions existent.

Certaines mutuelles prennent en charge les médicaments non remboursés par l’assurance maladie.
Renseignez-vous, c’est peut-être le cas.

Chondrosulf est un médicament à base de chondroïtine sulfate. Ce médicament a une action lente, retardée d’environ 2 mois et son effet peut persister après l’arrêt du traitement. Pas avant 15 ans. Demandez conseil à votre pharmacien. Lire attentivement la notice. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

La prise en charge de l’arthrose de la hanche et du genou repose avant tout sur la mise en place de mesures hygiéno-diététiques (réduction d’un surpoids, activité physique régulière (en dehors des poussées douloureuses ou la réduction de l’activité est nécessaire)) en complément de kinésithérapie, port d’orthèses ou utilisation de cannes.

Déclarer un effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : www.ansm.sante.fr

Visa n°17/11/67545424/GP/001 – Date de la dernière mise à jour du site : 30/08/2018

L’Association Française de Lutte Anti-rhumatismale (AFLAR), seule association concernant les maladies des os et des articulations reconnue d’utilité publique (depuis 1937). www.aflar.org

L’alliance nationale contre l’arthrose, qui réunit tous les spécialistes travaillant dans l’arthrose. www.stop-arthrose.org

Manger Bouger, le programme national de nutrition santé www.mangerbouger.fr

Eléments bibliographiques :
1 – Alliance Nationale contre l’arthrose et l’AFLAR. Résultat de l’enquête nationale : « Arthrose : vérités, vécus, besoins et attentes des personnes malades. » 2013 – 1- 1ère grande enquête nationale, à l’initiative de l’AFLAR, menée entre décembre 2012 et Septembre 2013, grâce au dispositif Stop-arthrose.org, auprès de 4600 personnes concernées.
2 – De Jaeger C. , Cherin P. L’arthrose : une nouvelle maladie inflammatoire ? Actualités fondamentales et thérapeutiques. Med. Long. 2011 ; 3 ; 116-136
3 – Société Française de Médecine physique et de Réadaptation (SOFMER). Rééducation et arthrose non opérée des membres inférieures, rééducation et prothèse totale de hanche et de genou. 
https://www.sofmer.com/index.php?pageID=6a1fd3fd8bdbd518bd822da9d63074eb – Consulté le 09 Novembre 2017.
4 – Hilliquin P. Le sport chez l’arthrosique. Rev Rhum. 2007; 74 (6) : 587- 591.
5 – Fernandes L, et al. Ann Rheum Dis 2013;0:1-11 EULAR recommendations for the non-pharmacological core management of hip and knee osteoarthritis.
6 – Sanchez K. et al. Prises en charge non pharmacologiques et non chirurgicales de l’arthrose : orthèses, exercices. Presse Médicale. 2010, 39 : 1172-1179.
7 – Société Française de Rhumatologie (SFR). Dossier. L’arthrose. http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/arthrose/quest-ce-que-larthrose – Consulté le 31 octobre 2017
8 – Programme National de Nutrition Santé (PNNS). www.mangerbouger.fr consulté le 31 octobre 2017