ARTHROSE,
une maladie chronique

L’arthrose est la maladie articulaire la plus fréquente5. Elle se caractérise par une destruction chronique et prématurée du cartilage.

17% de la population française touchée par l'arthrose

Le cartilage joue le rôle d’éponge qui absorbe et amortit les chocs2

Résistant et élastique, il facilite les mouvements des articulations. Chez un patient arthrosique, le cartilage se fissure et s’amoindrit conduisant aux difficultés articulaires.

Processus Arthrosique

schéma articulation saine
schéma arthrose débutante
schéma arthrose sévère explication

Les mécanismes de réparations naturelles ne sont plus efficaces. Et au stade d’arthrose sévère, le cartilage finit par disparaître. Au même moment, les extrémités osseuses se densifient et se déforment.

Pictogramme point d'intérogation

Le saviez-vous ?

L’arthrose est classée au 1er rang
des maladies articulaires dans le monde4.

Usure de l'articulation
du genou

pictogramme 2

Symptômes clés

Image femme et homme arthrose au genou et à la hanche

De modérée à sévère, la douleur articulaire fait partie du quotidien de la maladie. L’articulation touchée devient aussi plus « raide » limitant sa mobilité au cours des gestes du quotidien7.

Cette gêne fonctionnelle sera d’autant plus handicapante que l’articulation touchée est fortement sollicitée.

Texte idées reçues

stop aux idées reçues !

Différentes mesures existent pour soulager vos articulations douloureuses et préserver votre mobilité.

Le saviez-vous?

Pictogramme 3 sur 5

Des personnes de plus de 65 ans
ont une arthrose non douloureuse7

pictogramme 1 sur 5

Des personnes souffrant
d’arthrose ont moins de 40 ans1

L’arthrose vient avec l’âge,
on ne peut rien y faire ? ​

Si le vieillissement est un facteur de risque d’arthrose, l’âge n’explique pas tout.
Facteurs de risque de l’arthrose liés à notre mode de vie :

Pictogramme balance

Surcharge pondérale

L’obésité est un facteur de risque bien démontré dans la destruction prématurée du cartilage des articulations portantes2,7.

Pictogramme kilogramme

Intensité articulaire

Le port de charges lourdes, les flexions répétées, les positions agenouillées, accroupies, et les montées répétées d’escaliers sont des facteurs de risque.

Pictogramme os fragile

Traumatismes

Des antécédents de traumatismes, comme des fractures ou des luxations, sont des facteurs de risque de l’arthrose4.

Pictogramme vert basket

Sport intensif

Les sports de force (haltérophilie), de terrain (foot, rugby), ou la course à pied peuvent fragiliser les articulations portantes4.

Pictogramme points d'intérogations

Qui Consulter ?

Vous avez mal au genou et cela vous gêne au quotidien ? Ne sous-estimez pas ces premiers symptômes ! L’arthrose du genou et de la hanche est une maladie à part entière, qui nécessite un diagnostic médical pour une prise en charge adaptée7. Pour établir un diagnostic et définir les solutions qui soulageront le mieux vos articulations, il est important de se référer à un avis médical : votre médecin traitant habituel, un médecin du sport et/ou un rhumatologue pour avoir un avis d’un spécialiste des articulations. Le diagnostic de l’arthrose du genou et de la hanche repose essentiellement sur l’examen clinique des articulations douloureuses4.

Chondrosulf est un médicament à base de chondroïtine sulfate. Ce médicament a une action lente, retardée d’environ 2 mois et son effet peut persister après l’arrêt du traitement. Pas avant 15 ans. Demandez conseil à votre pharmacien. Lire attentivement la notice. Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.

La prise en charge de l’arthrose de la hanche et du genou repose avant tout sur la mise en place de mesures hygiéno-diététiques (réduction d’un surpoids, activité physique régulière (en dehors des poussées douloureuses ou la réduction de l’activité est nécessaire)) en complément de kinésithérapie, port d’orthèses ou utilisation de cannes.

Déclarer un effet indésirable suspecté via le système national de déclaration : www.ansm.sante.fr

Visa n°17/11/67545424/GP/001 – Date de la dernière mise à jour du site : 30/08/2018

L’Association Française de Lutte Anti-rhumatismale (AFLAR), seule association concernant les maladies des os et des articulations reconnue d’utilité publique (depuis 1937). www.aflar.org

L’alliance nationale contre l’arthrose, qui réunit tous les spécialistes travaillant dans l’arthrose. www.stop-arthrose.org

Manger Bouger, le programme national de nutrition santé www.mangerbouger.fr

Eléments bibliographiques :

1 – Alliance Nationale contre l’arthrose et l’AFLAR. Résultat de l’enquête nationale : « Arthrose : vérités, vécus, besoins et attentes des personnes malades. » 2013 – 1- 1ère grande enquête nationale, à l’initiative de l’AFLAR, menée entre décembre 2012 et Septembre 2013, grâce au dispositif Stop-arthrose.org, auprès de 4600 personnes concernées.
2 – De Jaeger C. , Cherin P. L’arthrose : une nouvelle maladie inflammatoire ? Actualités fondamentales et thérapeutiques. Med. Long. 2011 ;3 ; 116-136
3 – Société Française de Médecine physique et de Réadaptation (SOFMER). Rééducation et arthrose non opérée des membres inférieures, rééducation et prothèse totale de hanche et de genou.
https://www.sofmer.com/index.php?pageID=6a1fd3fd8bdbd518bd822da9d63074eb – Consulté le 09 Novembre 2017.
4 – Hilliquin P. Le sport chez l’arthrosique. Rev Rhum. 2007; 74 (6) : 587- 591.
5 – Fernandes L, et al. Ann Rheum Dis 2013;0:1-11 EULAR recommendations for the non-pharmacological core management of hip and knee osteoarthritis.
6 – Sanchez K. et al. Prises en charge non pharmacologiques et non chirurgicales de l’arthrose : orthèses, exercices. Presse Médicale. 2010, 39 : 1172-1179.
7 – Société Française de Rhumatologie (SFR). Dossier. L’arthrose. http://public.larhumatologie.fr/grandes-maladies/arthrose/quest-ce-que-larthrose – Consulté le 31 octobre 2017
8 – Programme National de Nutrition Santé (PNNS). www.mangerbouger.fr consulté le 31 octobre 2017